Femen

En Septembre 2012, en allant à l’exposition du World Press Photo, j’ai découvert la photo de Guillaume Herbaut, une photo d’Inna Shevchenko seins nus, bras levé dans une banlieue de Kiev.
J’ai trouvé la symbolique très forte : cette femme, seins nus, se réappropriant son corps et les codes esthétiques pour dénoncer le sexisme.
Le mois d’après j’ai découvert qu’elle venait de s’installer à Paris pour monter une branche Femen France. Je les ai contactées pour les rencontrer. Dès la première réunion, elles ont fait connaître leur volonté d’avoir une photographe pour communiquer sur chacune de leurs actions.
J’ai commencé à les prendre en photo aux entraînements, aux préparations d’action et aux actions directes.
Je les ai suivies pendant 4 mois, d’Octobre 2012 à Janvier 2013.

In September 2012, while going to the World Press Photo exhibition, I discovered the photo of Guillaume Herbaut, a photo of Inna Shevchenko topless, arm raised in a suburb of Kiev.
I found the symbolism very strong : this woman, topless, reclaiming her body and the aesthetic codes to denounce sexism.
The next month I found out that she had just moved to Paris to start a Femen branch in France. I contacted them to meet them. From the first meeting, they made it known their desire to have a photographer to communicate on each of their actions.
I started taking pictures of them in practice, in action preparations and in direct actions.
I followed them for 4 months, from October 2012 to January 2013.

©Margaux Aubin